Synthèse du conseil municipal du 11 décembre 2014

Veuillez trouver ci-joint le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 11 décembre 2014 :

           – CR du Conseil municipal du 11 Décembre 2014

Je me suis adressé à tous les conseillers municipaux de Margency, car les choix qui sont fait aujourd’hui nous engagent tous pour de nombreuses années.

Pendant la campagne, nous étions tous d’accord pour construire de petits ensembles, et aujourd’hui vous vous apprêtez à réaliser une construction de 50 logements. Ce n’est pas un « petit ensemble ».

Vous vouliez préserver le clocheton, et aujourd’hui avec ce projet, qui représente 6 fois la maison de retraite actuelle, nous ne verrons plus le clocheton en arrivant à Margency.

Les problèmes d’ensoleillement ont été rappelés par florence, je n’y reviendrai pas.

Vous avez organisée le 17 novembre une réunion de Quartier, pour présenter votre projet ; et je vous en félicite, mais des questions vous ont été posées, comme celles liées au risque minier pour la réalisation des parking souterrain. Quelles sont les réponses ?

Fabien Bosc

Conseiller municipal à Margency

 

conseil municipal du 11 décembre 2014

Le prochain conseil municipal se tiendra le 11 décembre 2014 à 20h30.

Le point essentiel de l’ordre du jour concerne le projet de construction de logements sociaux à la place de l’ancienne maison de retraite.

Bien sûr, cette séance de débat démocratique est ouverte au public.

Comme le règlement intérieur nous le permet, nous avons posé 3 questions écrites envoyées à la mairie le 8 décembre :

Question 1 : critères d’attribution des logements sociaux (posée Florence Ville-Vallée)

Vous avez le projet de construire des logements sociaux à Margency, au cours de votre mandature. Quelles sont les procédures que vous pensez mettre en place pour rendre transparent les règles d’attribution et vérifier que tous les élus qui en bénéficient, satisfassent toujours ces critères ?

Question 2 : merci à nos commerçants (posée par Fabien bosc)

Dans cette période de fêtes, nous nous apercevons que les lieux qui génèrent de l’activité à Margency (notamment les commerçants) n’ont pas été mis en valeur. Quelle est votre vision et les actions concrètes que vous allez menées pour valoriser et développer les commerces ?

Question 3 : réunion du 17 novembre projet « ancienne maison de retraite » (posée par Thierry Brun)   

A l’occasion de la réunion d’information du lundi 17 novembre 2014, nous avons découvert la nature et l’implantation du projet de 50 nouveaux logements sur les lieux de l’ancienne maison de retraite. Vous avez affirmé à nouveau votre objectif de réaliser de petits ensembles intégrés dans le cadre et le style de Margency. A cette occasion, de nombreux riverains se sont préoccupés des impacts sur la circulation, de la modification de leur environnement, de l’esthétique des bâtiments, de la préservation du patrimoine dans le coeur historique du village et des risques naturels liés au sous-sol. Avez-vous formalisé un compte-rendu de cette réunion et établi le plan d’actions pour répondre aux inquiétudes et aux attentes des habitants de Margency ? Avez-vous demandé au maître d’oeuvre des projets alternatifs plus conforme à la construction de petits ensembles d’une vingtaine de logements ?

Avec tous mon dévouement,

Fabien Bosc

Conseiller Municipal à Margency

Synthèse du conseil municipal du 13 novembre

Veuillez trouver ci-joint le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 13 novembre 2014 :

    –  CR du conseil municipal du 13 Novembre 2014

Il faut dire que ce compte rendu n’est pas vraiment fidèle aux débats tenus en séance.

Concernant le débat budgétaire : notre intention était de provoquer un débat budgétaire qui a été refusé par Monsieur le Maire, seules deux conseillères commencent à répondre aux questions posées.

Nous intervenons avec Thierry Brun: « Comme l’as rappelé Thierry Brun en commission des finances, nous faisons les prévisions que fin 2014, sans une vive réaction de votre part, sur le résultat de fonctionnement de 404 315,84 euros restant du budget 2013, une proportion importante sera consommée. « le gras diminue » comme vous aimez à dire.

Il faut aller vers la maîtrise du budget et refuser les dépenses superflues ou surévaluées (exemple site Internet) et il faut continuer d’aller dans le sens d’une meilleure clarté budgétaire afin de mieux :

–  garantir un excédent budgétaire pour l’année suivante,

–  améliorer l’autofinancement pour l’avenir, et ainsi limiter nos emprunts et notre dette.

Pour enfin, ne pas être contraint d’augmenter les impôts.

Je vous propose donc de viser chaque année de faire 5% d’économie sur le budget de fonctionnement. 5 % c’est peut-être peu. Mais ce qui est important, c’est de commencer à faire des économies. Et aujourd’hui, ce travail n’a pas véritablement commencé. ».

Concernant la décision du 6 octobre ; décision de la mise à disposition de notre agent : 400 heures annuelles, nous demandons « comment ce temps est il mis à disposition ? sur les 36 semaines d’école ? Ou en dehors de la période scolaire ? Est-il directement payé par Soisy ou doit on s’attendre à une ligne particulière dans le budget de fonctionnement ? »

Concernant la décision du 7 octobre : nous demandons « La ville de bois Himont dans le 76 est située à 172 kilomètres de Margency. Les frais d’essence pour acheminer les repas sont d’environ 70 euros par jour. A l’heure ou la société s’interroge sur les économies d’énergie et sur les effets sur le climat des émissions de CO2. Avez-vous pensé à signer une convention avec un fournisseur plus prés de notre territoire ? »

Concernant la décision du 7 octobre : décision de signer un contrat d’assistance avec la société Innosys pour la mise en place et le suivi du site internet. 4800 euros HT. Nous demandons : « 4800 euros HT, 5760 euros TTC je pense que c’est cher. De mon point de vue (et c’est mon métier), un site Internet de ce style devrait coûter environ 1500 euros HT ou 1800 TTC.

Pouvez me préciser les éléments de la consultation, les réponses en terme de prix et de prestations des postulants, et les critères de choix prévus et retenus de la consultation ? »

Concernant le schéma régional de coopération Intercommunale

Nous intervenons pour dire « Nous sommes favorable à ce schéma régional. Cette extension de la CAVAM aux communes de Attainville, Moisselles, Bouffemont, Domont, Piscop, Ezanville, Baint-Brice-Sous-Forêt, et ensuit Saint-Prix et Montlignon  est je crois, le meilleur choix.

Idéalement, j’aurais aimé que Eaubonne nous rejoigne également, de cette manière, nous aurions pu peut être plus facilement un jour rénover la rue Marcellin Berthelot ».

Avec toute mon amitié,

Fabien Bosc

Conseiller municipal à Margency

conseil municipal du 13 novembre 2014

Le prochain conseil municipal se tiendra le 13 novembre 2014 à 20h30.

Le point essentiel de l’ordre du jour concerne les ajustements budgétaires, signe de la dérive, de la mauvaise gestion et de l’éventualité d’une augmentation des impôts.

Bien sûr, cette séance de débat démocratique est ouverte au public.

Comme le règlement intérieur nous le permet, nous avons posé 3 questions écrites envoyées à la mairie le 10 novembre :

Par ailleurs, une réunion d’information sur l’évolution possible de l’ancienne maison de retraite est prévue le lundi 17 novembre à partir de 20h30 à la salle des baladins (Espace Gilbert Bécaud) à destination de tous les riverains du quartier concerné.

Avec tous mon dévouement,

Fabien Bosc

Conseiller Municipal à Margency

Question 1 : conflit d’intérêt posée par Florence Ville-Vallée

Lors du dernier conseil municipal du 9 octobre 2014, madame Marie-Claude PECHENA a évoqué une question de conflit d’intérêts qui a retenu toute notre attention. Se loger en Île-de-France n’a rien de simple. Il n’est donc pas étonnant que l’on ne quitte pas facilement un logement bon marché offrant un certain confort en plein centre ville. La situation peut devenir problématique lorsqu’elle concerne un élu et un logement social. Le principal point noir se situe, également, dans la durée de l’occupation du logement qui ne devient plus en adéquation, alors au fil du temps, avec les besoins de surface des occupants. Pour rappel, un conflit d’intérêts apparaît quand un individu ou une organisation est impliquée dans de multiples intérêts, l’un d’eux pouvant corrompre la motivation à agir sur les autres.

Pouvez-vous nous certifier que les conseillers municipaux participant à l’action sociale de votre majorité ne bénéficient d’aucune attribution de logement social à Margency directement ou indirectement ? Quelles sont les mesures que vous allez prendre pour éviter ce type de conflit d’intérêt comme Paris l’a fait après de nombreux abus ?

Question 2 : construction des logements sociaux posée par Fabien Bosc

La Mairie a délivré pour la construction des logements sociaux face à la mairie, un permis de construire au 22 janv. 2009 modifié le 28 juillet 2011. Les travaux ont été stoppés à deux reprises, de 2009 à 2013 à la suite un référé conservatoire « afin de préserver l’effondrement une maison mitoyenne», puis en Août 2013 le permis faisant l’objet d’un recours administratif des voisins.

Par un jugement rendu le 24 juillet 2014, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a jugé que cette requête était irrecevable en raison de sa tardiveté. Il n’en n’est pas moins vrai, que ce permis est entaché d’irrégularités et qu’il devrait être annulé, à l’audience dans ses conclusions M. Ricard rapporteur public l’a parfaitement souligné ce que personne ne peux ignorer.

Un projet modificatif répondant à la fois au respect du plan d’occupation des sols, à la sécurité des enfants se rendant aux l’école et aux inquiétudes des voisins a été présenté en mairie en novembre 2013 par le bailleur Moulin Vert qui avait admis ses erreurs par courrier et produit de nouveaux plans.
Les travaux ont aujourd’hui repris sur la base d’un permis de 2011, qui ne satisfait personne, qui va entacher notre commune pendant de très nombreuses années, voir provoquer de graves accidents, et nécessairement imposer des aménagements de sécurisation coûteux.

Élu comme maire, vous avez le pouvoir de revenir sur ce permis de construire et d’apporter des aménagements. Allez vous prendre vos responsabilités et une décision courageuse ? ou allez vous protéger un projet mal conçue et dangereux pour la sécurité de nos enfants se rendant à l »école ? et dans ce cas que direz vous aux parents si demain l’un de leurs enfants est renversé ? et/ou aux Margencéens quand vous engagerez la commune dans des dépenses de mise en sécurité sur cette CD144 (20.000 véhicules jours) ?

Question 3 : finances posée par Thierry Brun

La deuxième commission des finances de la mandature a réservé son lot de surprises, plutôt désagréables, pour les finances de la commune. Le groupe Pour Margency confirme les alertes lancées en début de mandat lors de la constitution du budget primitif. Les dépenses d’aujourd’hui pourraient bien se transformer en une hausse des impôts demain, sans une vive réaction de l’équipe majoritaire ! Nous avons été surpris que la commission des finances se contente de constater les dépenses et recettes à date du mois d’octobre. Nous avons proposé en commission d’établir un prévisionnel des dépenses et recettes de l’année 2014 et de le comparer à la réalité du budget de l’année 2013 (compte administratif). L’exercice fut donc fait en séance sur notre proposition. La réalité des dépenses et recettes au mois d’octobre nous permet d’en déduire ligne par ligne une projection jusqu’à la fin de l’année. Chacune des lignes étant confirmée en séance, cette prédiction rationnelle nous permet aujourd’hui de connaître le prévisionnel des dépenses et recettes en fin d’année 2014. Le résultat est édifiant !

Nous constatons malheureusement de nombreux dérapages sur certains postes de dépenses. Le manque de gouvernance financière des élus de la majorité conduit la commune à subir une hausse des dépenses sans pour autant espérer globalement une augmentation des recettes.

Nous préconisons qu’une commission des finances se tienne tous les trimestres pour évaluer et constater les écarts entre le budget primitif de début d’année et la réalité des dépenses, des recettes réalisées au fur et à mesure.
Ne craignez-vous pas que cette tendance aille vers une hausse des impôts ?

 

 

Synthèse du conseil municipal du 9 octobre

Veuillez trouver ci-joint le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 9 octobre 2014.

    – Compte rendu Officiel du conseil municipal du 9 octobre 2014

Le conseil a duré 3 heures, c’est pour cela que vous avez 21 pages de lecture.

Le sujet important concerne les cinq projets de constructions de logement sociaux de Monsieur le Maire.

  – rue roger salengro (Ancienne Maison de retraite),

  – rue Henri Dunant,

  – Place Bernard Leclerc,

  – rue du 18 juin,

  – Avenue Georges Pompidou (le terrain en long avant la rue Jacques prévert) 

Nous avons voulu rappelé à Monsieur le Maire son rôle de défenseur des intérêts de nos administrés et rappelé aussi les contraintes territoriales de notre village (petite commune de prés de 2800 habitants, faible superficie de 72h, carrières de Gypse, forte densité, …) ; que nous sommes confrontés à des contraintes de disponibilité foncière, de densité et de prix qui rendent impossibles à atteindre les objectifs triennaux assignés par l’Etat.

Nous avons aussi précisé les actions que nous devrions mener en urgence. Eh oui, car l’urgence, aujourd’hui, n’est pas de démarrer de nouveaux travaux alors que deux chantiers ne sont pas achevés. L’urgence est bien de trouver une solution pour les 2 chantiers arrêtés qui représentent 27 logements. Nous déplorons aucun dialogue, aucune négociation qui permettrai une sortie de crise. J’ai rappelé que un de ces chantiers est arrêté parce que des riverains inquiets et responsables ont alertés les pouvoirs publics pour des problèmes de sécurité.

Quant aux questions posées :

QUESTION 1 : finances 

A l’occasion de la commission finances du 10 avril 2014, ont été budgétés au chapitre 012 deux ETP supplémentaires pour la réforme des rythmes scolaires. A la commission scolaire du 9 septembre 2014, vous nous parliez de 2,5 ETP pour la même réforme. Dans la lettre Margency Info N°55, vous nous informez d’une dépense de 3 ETP sur le même domaine.

Notre dernière commission finance a eu lieu le 10 avril 2014 pour la mise en place du budget primitif. Nous pouvons estimé que vous avez prévu une commission finances avant la fin de l’année 2014. Pouvez-vous nous préciser combien coûtera à la commune la mise en place de la réforme scolaire pour une année complète ? Pouvez-vous nous transmettre un arrêté des « réalisés » de l’année, à fin septembre 2014 ?

Réponse:

1/ A partir de l’analyse d’un mois complet de scolarité et en collaboration avec les services RH et DGS de la Mairie, nous avons calculé le coût de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Celui-ci est estimé à 39 712 € pour une année complète de septembre à juin (soit 36 semaines de période scolaire). 

Ce montant comprend tous les surcharges salariales liées aux activités, les réunions d’encadrement des animateurs, les traversées du mercredi et le matériel nécessaire aux activités. Le chiffrage est détaillé dans un document  annexe.

2/ L’adjoint en charge des Finances envisage l’organisation d’une commission finances pour le début du mois de novembre, le 5 novembre à 20H30.

3/ Oui nous pouvons vous transmettre un arrêté à fin septembre du budget réalisé de l’année, courant semaine prochaine

QUESTION 2 : sécurité

Les Margencéennes et les Margencéens nous questionnent au sujet de la sécurité et de l’emploi de la police municipale qui se doit d’être exemplaire sur le terrain. Le sentiment d’insécurité semble progresser pour nombre d’entre nous notamment aux abords des entrées de ville de Montlignon et d’Eaubonne.  Par exemple,  dans le parc de Maugarny,  nombre de Margencéens soupçonnent des entrées et sorties de dealers avec leurs transactions financières. On sent même certains jours (en pleine journée) l’odeur nauséabonde du cannabis dans notre parc du souvenir aux abords de l’école. Cela est inacceptable et j’ose espérer que vous n’allez pas minimiser le sujet en méprisant tous les Margencéens pour lesquels nous sommes élus. Bien sûr, ce sentiment d’insécurité progresse le plus souvent à l’heure de la nuit où notre police municipale n’est plus sur le terrain ; Je suis bien conscient du pouvoir de police du maire. Dans ce cadre, quels moyens de police municipale souhaitez-vous mettre en œuvre pour traiter ces problèmes ? Et s’il vous plait, pouvez vous faire en sorte que les abords de l’école soient correctement surveillés par notre police municipale ?

Réponse:

1/ Bien que ce ne soit pas une question mais un jugement personnel qui n’engage que vous, j’affirme que je ne minimise pas les sujets et que je ne méprise pas les Margencéens.

2/ Concernant l’insécurité, nous avons enregistré deux cambriolages et une agression sur deux mineurs dans les trois derniers mois. Peut-on sérieusement parler de progression de l’insécurité, alors que bien des villes voisines souhaiteraient avoir des chiffres aussi faibles ?

3/ Concernant une possible vente de drogue à l’entrée du Lycée de Bury, c’est un problème récurrent qui est connu depuis des dizaines d’années. J’ai contacté le gardien du Parc de Maugarny qui surveille quotidiennement l’entrée de la résidence en face du Lycée de Bury ; il n’a pas constaté de recrudescence de trafic ces dernières semaines. Ceci étant, j’ai demandé le 7 octobre à la Police Municipale et au Commissaire BERETTA du Commissariat d’Enghien d’organiser des rondes et de surveiller cette zone. Tout en ayant accepté de satisfaire à ma demande, Madame le Commissaire BERETTA m’a fait remarquer la difficulté juridique de la sortie du Lycée de Bury qui est à cheval sur la frontière entre Margency qui dépend du Commissariat d’Enghien et de Montlignon qui dépend du Commissariat d’Ermont. L’arrestation d’un délinquant sur un territoire qui n’est pas celui d’une police concernée pose des problèmes juridiques graves qui sont exploités par les avocats en charge de défendre les voyous.

3/ La sortie des écoles est encadrée par la Police Municipale aux heures d’entrée-sortie des enfants et ceci 5 fois par jour. Leur intervention est complétée par du personnel de la Mairie qui surveille les passages piétons conformément à un planning très précis qui pourra vous être présenté.

QUESTION 3 : location de salle

De nombreux Margencéens nous questionnent au sujet de la disponibilité de la salle « Le grand balcon ». Pouvez-nous informer de sa mise à disposition et nous rappeler les conditions d’accueil ?

Réponse :

La location de cette salle est retardée en raison de travaux de mise en conformité ; en effet, il s’avère qu’il reste un certain nombre de malfaçons du bâtiment pour lesquelles nous mettons une pression forte à l’architecte depuis des mois afin qu’elles soient corrigées. Pour ne pas risquer que les entreprises concernées par ces malfaçons nous accusent d’en être à l’origine, nous avons décidé de ne pas ouvrir cette salle au public avant que les problèmes ne soient réglés.

Par ailleurs, il est à noter qu’il n’y a pas de demande excessive de salles de réunion, l’ancienne cantine que nous continuons à proposer n’étant pas demandée par des Margencéens.

avec tous mon dévouement,

Fabien Bosc

Conseiller municipal de Margency

Conseil municipal du 9 octobre à 20h30

Le prochain conseil municipal se tiendra le 9 octobre 2014 à 20h30.

L’ordre du jour concerne essentiellement les constructions de logements sociaux, Margency a été mis en carence et le droit de préemption a été transféré à Monsieur le Préfet.

Bien sûr, cette séance de débat démocratique est ouverte au public.

Comme le réglement intérieur nous le permet, nous avons posé 3 questions écrites envoyées à la mairie le 6 octobre :

QUESTION sécurité

Les Margencéennes et les Margencéens nous questionnent au sujet de la sécurité et de l’emploi de la police municipale qui se doit d’être exemplaire sur le terrain. Le sentiment d’insécurité semble progresser pour nombre d’entre nous notamment aux abords des entrées de ville de Montlignon et d’Eaubonne.  Par exemple,  dans le parc de Maugarny,  nombre de Margencéens soupçonnent des entrées et sorties de dealers avec leurs transactions financières. On sent même certains jours (en pleine journée) l’odeur nauséabonde du cannabis dans notre parc du souvenir aux abords de l’école. Cela est inacceptable et j’ose espérer que vous n’allez pas minimiser le sujet en méprisant tous les Margencéens pour lesquels nous sommes élus. Bien sûr, ce sentiment d’insécurité progresse le plus souvent à l’heure de la nuit où notre police municipale n’est plus sur le terrain ; Je suis bien conscient du pouvoir de police du maire. Dans ce cadre, quels moyens de police municipale souhaitez-vous mettre en œuvre pour traiter ces problèmes ? Et s’il vous plait, pouvez vous faire en sorte que les abords de l’école soient correctement surveillés par notre police municipale ? 

QUESTION location de salle

De nombreux Margencéens nous questionnent au sujet de la disponibilité de la salle « Le grand balcon ». Pouvez-nous informer de sa mise à disposition et nous rappeler les conditions d’accueil ?

QUESTION finances 

A l’occasion de la commission finances du 10 avril 2014, ont été budgétés au chapitre 012 deux ETP supplémentaires pour la réforme des rythmes scolaires. A la commission scolaire du 9 septembre 2014, vous nous parliez de 2,5 ETP pour la même réforme. Dans la lettre Margency Info N°55, vous nous informez d’une dépense de 3 ETP sur le même domaine.

Notre dernière commission finances a eu lieu le 10 avril 2014 pour la mise en place du budget primitif. Nous pouvons estimer que vous avez prévu une commission finances avant la fin de l’année 2014. Pouvez-vous nous préciser combien coûtera à la commune la mise en place de la réforme scolaire pour une année complète ? Pouvez-vous nous transmettre un arrêté des « réalisés » de l’année, à fin septembre 2014 ?

avec tout mon dévouement,

Fabien Bosc

Conseiller municipal à Margency

 

C’est la rentrée

rentree_des_classes

                                           
Toute mon équipe souhaite une bonne rentrée à tous les jeunes de Margency, ainsi qu’à leurs enseignants ; demain matin pour les écoliers et tout au long de la semaine pour nos collégiens et lycéens.
 
À bientôt,

Amitiés,

Fabien Bosc

Conseiller municipal de Margency

Synthèse du conseil municipal du 10 juillet

 

Vous trouverez ci-après le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 10 juillet.

    – Compte Rendu du Conseil Municipal du 10 juillet 2014

En substance :

  –    le sujet important concerne l’urbanisme avec le passage de POS en PLU.

  –    les nouveaux projets de constructions de logement sociaux commencent à être évoqués en conseil, notamment avec un projet pour remplacer un logement de fonction rue d’Eaubonne par des logements sociaux.

Quant aux questions posées :

Question 1 : prix de la cantine le mercredi

La municipalité a annoncé dans son dernier courrier aux parents que le repas du mercredi pour les enfants n’allant pas aux Marcyens coûtera 2 tickets de cantine. Nous avons plusieurs observations sur cette décision :

Sur la légalité de la décision : si l’on se réfère à l’article 8 du règlement de la cantine : le prix du repas est fixé par délibération du conseil municipal. En conséquence, nous vous demandons comme prévu au règlement de mettre cette délibération au vote du conseil pour rendre légal cette décision.

Sur le fond de la décision : seuls les enfants qui ne vont pas aux Marcyens paieront le prix fort alors que pour  les enfants qui vont aux Marcyens le prix ne changera pas. Pour cette raison, nous ne sommes pas d’accord avec ce nouveau prix. La raison : il est injuste. Nous proposons que le prix de la cantine le mercredi soit le même pour tous les enfants et le même pour tous les jours d’école.

Réponse du Maire :

Sur la légalité : OUI. L’adjointe au Scolaire, étant en congés, nous ne répondrons pas aujourd’hui à cette question et nous attendons son retour pour traiter cette question. Toutefois, lors de l’étude du prix du déjeuner le mercredi, elle avait signalé que la gestion de 1,5 ticket était ingérable dans notre système actuel, d’où le choix de facturer 2 tickets.  Par ailleurs, L’adjointe au Scolaire a expliqué sa position par mail à la commission scolaire et dans la lettre distribuée aux parents. On pourrait comme dans toutes les communes, refuser la cantine aux « non Marcyens »…La Mairie ne souhaite pas être obligée de faire 2 services, ce qui représente un coût supplémentaire.

Question 2 : projet de crèche rue julien manceau

Des Margencéens nous ont interpellé au sujet du projet de crèche situé allée Julien Manceau. Des riverains ont manifesté leurs inquiétudes. A ce jour une pétition de plus ou moins 110 personnes vous a été remise. Une réunion sur site a été organisée.
Pouvez-vous nous informer sur les actions à suivre et vos axes de travail en matière de développement des places en crèches ?

Réponse du Maire :

Un projet de crèche a été présenté pendant la campagne électorale. Etant une initiative privée, une mairie ne peut interférer. Le 3 juin 2014, un permis de construire a été déposé et transmis au service instructeur de la CAVAM. Il correspond à une extension du bâtiment existant. Le retour du service instructeur de la CAVAM a alerté la Mairie sur l’utilisation d’espaces publics appartenant à la Mairie et à la copropriété, ce qui est hors la loi. Le 28 juin, j’ai rencontré une délégation d’une dizaine de copropriétaires qui m’ont alerté sur l’impossibilité de garer 42 véhicules pendant 5 ou 10 minutes dans la tranche horaire 7h30 / 9h pendant laquelle les parents viendront déposer les nourrissons. Après visite sur place et constat qu’il y a déjà très peu de places de stationnement disponibles à cet endroit, il est clair que l’accès à cette future crèche au fond d’une impasse va créer d’énormes problèmes de circulation. Une discussion avec la crèche Santé & Bonheur d’Enghien qui comporte une configuration similaire nous conforte qu’un tel projet n’est pas viable dans une copropriété résidentielle. Je rencontre les responsables de ce projet le 18 juillet et je vais étudier avec elles comment trouver une solution qui répondrait aux exigences de la communauté.

Question 3 : site Internet de la Mairie

Vous nous avez fait part de votre projet de faire évoluer le site internet actuel de la commune avec un objectif de mettre en ligne le nouveau site en septembre. A l’occasion de la commission communication et information du 26 mai 2014, notre groupe a proposé nos compétences dans le but de travailler ensemble sur ce projet. Dans un premier temps, vous avez émis un avis favorable pour rencontrer la société JDG dirigée par Monsieur Bertrand qui propose cette prestation dans ses activités professionnelles. Habitant de Margency, il propose à moindre coût cette prestation de fourniture et de prise en main de la solution technologique par les employés de la mairie. A l’occasion de la commission du 12 juin, nous avons compris votre réticence à travailler avec le groupe minoritaire sur ce domaine. Depuis aucun rendez-vous n’a été pris.

Quelle est le budget que vous allez consacrer à ce projet tant sur l’investissement en technologie, en formation, en services que sur les coûts de maintenance annuelle, et ce sur la période du mandat ?

Réponse du Maire :

Nous confirmons le projet de faire évoluer le site internet de la commune conformément au calendrier que nous nous sommes fixés, à savoir commencer les consultations de prestataires après la réalisation du bulletin municipal, c’est à dire au mois de juillet. Nous avons rencontré à ce jour 3 prestataires, tous Margencéens et proposerons prochainement un rendez vous à Monsieur Bertrand.

À ce stade des consultations nous ne sommes pas en mesure d’apporter une réponse exhaustive à votre question relative au budget sur la période du mandat.

Elle sera donc traitée ultérieurement. Toutefois Le budget prévisionnel est de 3000€.

 

Bonnes vacances à tous,

Fabien Bosc

Conseiller municipal de Margency

Synthèse du conseil municipal du 17 juin : quelques nouvelles

Veuillez trouver ci-joint le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 17 juin :
          – Compte-rendu  Officiel du conseil municipal du 17 juin

En substance :

                –    nous avons acté dans le compte rendu notre désaccord sur la gestion financière de la commune,

                –    le règlement intérieur du conseil a été approuvé, nous avons lutté en vain pour obtenir plus de questions. Notez donc que à chaque conseil, notre groupe a droit à trois questions orales en dehors de l’ordre du jour,

                –    les travaux de l’esplanade des écoles sont planifiés pour l’été 2015,

 J’ai posé les questions suivantes :

Question 1 : rythmes scolaires

La commission des affaires scolaires du 19 mai a prévu de mettre à l’ordre du jour du conseil municipal le report de la réforme des rythmes scolaires en 2015 compte tenu du délai trop court pour une application intelligente de la réforme ;

J’avais rappelé un principe de bon sens : dans l’intérêt des enfants, il vaut mieux ne pas appliquer la réforme plutôt que mal l’appliquer et la nécessité d’une concertation avec l’ensemble des personnes concernées et en premier lieu tous les parents d’élèves.

Pourquoi n’appliquez-vous pas le travail de la commission ou bien pourquoi ne l’avez-vous pas convoqué ?

Ensuite la réunion du 30 mai s’est tenue, la mairie a reçu la lettre de mécontentement de 36 familles que j’ai signée.

Pouvez-vous nous préciser la réponse que la mairie a apportée aux 36 familles ?

Réponse du Maire :

Un consensus a été trouvé avec les représentants de la mairie, les directrices des écoles, de l’inspection d’académie et des représentants élus des parents d’élèves.  Ce consensus fixe le temps scolaire de 8h30 à 11h30 et de 13h45 à 16h les lundis, mardis, jeudis et vendredis et le mercredi matin de 8h30 à 11h30.

Les activités périscolaires auront lieu de 13h à 13h45 les lundis, mardis, jeudis et vendredis.

Il est précisé que ce consensus n’est pas gravé dans le marbre. Nous pourrons le changer si, vraiment, il ne convient pas.

Question 2 : petites enfances :

Des habitants des rues avoisinant la rue julien Manceau m’ont fait part d’un projet de construction d’une crèche privée pouvant accueillir environ 40 enfants.

Quelles informations pouvez-vous nous donner à ce sujet ?

Réponse du Maire :

La construction de cette crèche est privée. Elle fera l’objet d’un permis de construire qui sera instruit par les services de la mairie et ceux de la CAVAM.

Fabien Bosc

Conseiller municipal de Margency

Les « rythmes scolaires » à Margency

Le 30 mai, une réunion sur les rythmes scolaires a été organisée par la municipalité ; y étaient présents des parents d’élèves, les directrices des écoles et l’inspection académique. De cette réunion un 4e choix s’impose malgré le résultat du dernier sondage : insérer les TAP de 13h à 13h45 avec une fin de la journée scolaire à 16h.

Pourtant, la commission des affaires scolaires du 19 mai prévoyait un report en 2015 compte tenu du délai trop court pour une application intelligente de la réforme ; la minorité municipale y rappelait des principes de bon sens : dans l’intérêt des enfants, il vaut mieux ne pas appliquer la réforme que mal l’appliquer ; la nécessité d’une concertation avec l’ensemble des personnes concernées et en premier lieu tous les parents d’élèves.

Depuis, certains parents restent insatisfaits, surpris de constater que l’horaire plébiscité par la majorité n’ait pas été maintenu. Une pétition circule en ce sens ; je la soutiens.

Insérer les TAP au milieu de la journée les rend de facto obligatoires pour beaucoup ; leur caractère facultatif était pourtant un des grands principes de la réforme.
Cet horaire accroît le besoin de modes de garde et son corollaire financier ; cette césure de la journée scolaire est inadaptée à la réalité sociale (horaires de travail, entrave à la recherche d’emploi). L’argument avancé pour ne pas respecter le sondage, à savoir qu’une ½ journée de TAP n’allège pas la journée d’enseignement, contredit les propositions d’assouplissement de la réforme formulées par le ministre de l’Education Nationale lui-même.
Malgré le travail des parents d’élèves élus qu’il faut saluer, le projet initial des TAP le matin est rendu aujourd’hui obsolète puisque Monsieur Hamon veut préserver « le principe de 5 matinées d’enseignement »
( http://cache.media.education.gouv.fr/file/05_Mai/73/9/2014-lettre_rentree_324739.pdf).

Lors de cette réunion, les bonnes volontés en présence ont tenté de trouver un compromis avec l’inspecteur d’académie. Pourtant aujourd’hui encore, l’insatisfaction demeure chez bon nombre de parents. Les aspects qui fâchent sont :
– le besoin de maintenir le 8h30-16h30 ;
– le besoin de laisser aux parents toute latitude pour choisir ce qu’il convient pour leurs enfants : les TAP de 13h à 13h45 impliquent que les encadrants seront respectivement pour les maternelles les ATSEM et pour les élémentaires les Marcyens. Positionner les TAP en fin de journées ou regroupés sur une ½ journée laisse plus de liberté d’action.

Nous le répétons : une concertation avec l’ensemble des personnes concernées (et en premier lieu tous les parents d’élèves) serait la bienvenue et semble plus que nécessaire. Il n’est jamais trop tard.

Cordialement,

Fabien Bosc

Conseiller municipal de Margency

Conseiller national et départemental de l’UDI