Excellente rentrée des classes !

Citation

rentreeNous sommes, pour la plupart, allés nous reposer pendant la période estivale, et maintenant que les batteries sont bien rechargées, l’heure de la rentrée a sonné (désolé les enfants !). Je souhaite à tous les enfants, les enseignants, les éducateurs et les parents une bonne rentrée scolaire, ce jour pour les écoliers et demain vendredi pour nos collégiens et lycéens.

À bientôt,

Amitiés,

Fabien Bosc

Budget ! Tout vas bien madame la marquise ! Circulez, il n’y a rien à voir !

CRCM du 31 mars 2016 impot lourdVeuillez trouver ci-joint le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 31 mars  2016.

compte rendu conseil municipal 31 mars 2016

Le point essentiel de l’ordre du jour concerne le budget.

La surprise a été grande lorsque au moment de voter le maintien des taux d’imposition pour 2016. Nous nous apercevons que l’impôt a augmenté.

 

Quel tour de passe-passe :

le 24 septembre 2015, Monsieur le Maire propose, la baisse du taux d’abattement pour charge de famille  (passage de 15 % à 10 %). Je rappelle que cette augmentation d’impôt vise les familles en prenant plus de 27 000 euros à un peu plus de 700 familles. Et que, au passage, nous appartenons à une famille politique qui a tendance à défendre les valeurs de la protection de la famille. Cela est voté a bulletin secret 11 voix Pour, 10 voix Contre, 2 abstentions.

– le 13 octobre 2015, en conseil et dans le CR, Monsieur le Maire explique le fait que la procédure n’a pas été respectée et que le vote n’est pas « vraiment » légal,

le 18 novembre 2015, nous votons à l’unanimité l’annulation de la délibération  du 24 septembre 2015 sur la diminution du taux d’abattement pour charge de famille,

Formidable, une mesure injuste, votée de façon illégale, a été annulée et nous en sommes tous d’accord. La belle vie quoi !

Et bien ! Abracabra ! ni vu , ni connu, je t’embrouille ! L’augmentation des impôts votée le 24 septembre est bien retrouvée dans les comptes. Les impôts sont bien augmentés d’environ  27 000 euros pour notre commune en 2016.

Pour le reste, et donc pour le budget de 2016, nous aurons environ 150 000 euros en moins, Monsieur le Maire ne veux pas donner sa vision et ses objectifs budgétaires : nous verrons bien ! dit il ! Cela laisse espérer pour la suite sachant qu’il ne faudra pas compter sur l’état pour nous aider !!

impot locaux

 

 

 

 

 

 

Avec toute mon amitié,

Fabien Bosc

meilleurs vœux pour 2016

Je vous adresse tous mes vœux pour 2016 ; je vous souhaite, ainsi qu’à vos proches une année pleine de réussites personnelles, familiales et professionnelles, de joies, de bonheur et de santé.

En ce début d’année 2016, je n’oublie pas 2015. Nos diatribes municipales, sur les finances ou l’urbanisme restent malgré tout, insignifiantes face aux attentats de janvier et du 13 novembre 2015.

Alors je formule des vœux de paix et de courage pour lutter contre l’obscurantisme.

Avec tout mon dévouement,

Fabien Bosc

Conseiller municipal à Margency

Reste-t-il une majorité à Margency ?

fabien bosc bis288Monsieur le Maire a cru bon informer les Margencéens de l’annulation du conseil municipal du 8 octobre 2015, faute d’un quorum suffisant.

Il a omis de préciser que cette annulation est avant tout due à sa propre majorité absente ce jour-là : sur 17 élus de la majorité, 6 étaient absents dont plusieurs adjoints.

La majorité municipale n’a-t-elle pas le devoir moral d’assurer à elle seule ce quorum?

Dans un billet de dernière minute joint au bulletin municipal, il nous assure que son équipe travaille d’arrache-pied sur les dossiers de la ville.  Mais comment alors expliquer qu’elle n’ait pas daigné se présenter à la séance du 8 octobre pour appuyer sa politique municipale ? Pourquoi une telle désertion?

Les administrés de Margency, dont je suis, sont en droit de savoir si la majorité municipale accorde encore du crédit aux projets de Monsieur le Maire pour la commune.

Les Margencéens méritent que la majorité municipale siège à son propre conseil surtout lorsque sont soumis au vote des projets qui façonneront notre village pour des décennies.

Il n’y avait là rien de « grave » dans l’attitude des « élus de l’opposition » ; suivre l’actualité géopolitique suffira à s’en convaincre.

Aujourd’hui et pour toujours, la pluralité des opinions fait la force de notre démocratie, de notre pacte républicain ; soyez-en convaincus comme je le suis.

Avec toute mon amitié,

Fabien Bosc

Conseil municipal du 24 septembre 2015 : un renoncement de plus

Veuillez trouver ci-dessous le compte-rendu de notre dernier conseil municipal du 24 septembre 2015 :

Le sujet phare de ce dernier conseil était la modification du taux de l’abattement obligatoire pour charge de famille, passage de 15 % à 10 %.

J’avoue mon étonnement à double titre :

D’abord, j’ai rappelé à monsieur le Maire qu’il s’est engagé pendant la campagne à ne pas augmenter les impôts, engagement qu’il a rappelé en début de conseil. Et une heure après, quel étonnement de voir qu’il s’apprête à procéder à la baisse de la diminution, c’est-à-dire à une augmentation des impôts, en prétextant que c’est l’administration que lui a dit de le faire. J’ai du rappelé, avec courtoisie ; que ce ne sont pas les fonctionnaires qui décident de la gestion de la ville mais ce rôle appartient bien aux élus que nous sommes.

A double titre je disais, car cette augmentation d’impôt vise les familles en prenant plus de 27 000 euros à un peu plus de 700 familles. Et que nous appartenons à une famille politique qui a tendance à défendre les valeurs de la protection de la famille.

J’ai donc demandé à mes collègues de ne pas voter cette délibération contraire à nos valeurs communes. Mais de préférer avoir un débat serein et sérieux en commission des finances.

Le vote a bulletin secret a été demandé et mis en œuvre de suite par Monsieur le Maire.

Résultats : Pour : 11 Contre : 10 et Absentions  : 2.

Amitiés,

Fabien Bosc

Synthèse du conseil municipal des 11 juin et 9 juillet 2015

veuillez trouver ci-dessous les comptes-rendus des deux derniers conseils municipaux :

celui du 9 juillet 2015 et celui du 11 juin 2015

Le sujet phare de ce dernier conseil était la modification du règlement du conseil municipal avec la modification de son article 7 concernant les questions dites « Orales » tentant de réduire un peu plus le champ d’action déjà étroit de la minorité. Heureusement que nous sommes en démocratie et que notre droit d’expression est inaliénable.

Ceci dit, nous parvenons parfois à trouver le consensus et il faut se féliciter que la commune de Margency est nommée deux citoyens d’honneur.

– Madame Frania HAVERLAND et Monsieur Jacques ISTEL.

Lors des questions orales, une question d’un habitant concernant le début des travaux de l’esplanade des écoles a été posée et vous trouverez la réponse de Monsieur le Maire dans le CR du 9 juillet.

Il n’y aura pas de conseil au mois d’août;

Je vous souhaite d’agréables vacances d’été et je vous retrouverai à la rentrée de septembre.

à noter : quelques événements à retenir :

– la fête des associations à Margency : le 5 septembre au tennis,

– une soirée cabaret le 19 septembre à 19h30 espace Gilbert Bécaud,

– Margency en Fête le 20 septembre

Avec toute mon amitié,

Fabien Bosc

alerte canicule ! n’oubliez pas de vous hydrater !

une image vaut mieux qu’un long discours !

canicule canicule2 canicule3

Comme chaque année, la ville de Margency met à disposition de l’ensemble des Margencéens et Margencéennes le numéro de téléphone de la Mairie au 01 34 27 40 40 par lequel vous pourrez alerter sur vos difficultés et celles de votre entourage. Valable jusqu’au 31 août 2015.

Amitiés,

Fabien Bosc

Conseiller municipal à Margency

Synthèse du conseil municipal du 28 mai 2015

Veuillez trouver ci-joint le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 28 mai 2015.

Le sujet le plus important de ce conseil municipal était l’approbation de la modification du Plan d’Occupation des Sols en vue de la construction de logements sociaux en lieu et place de l’ancienne Maison de retraite.

Fidèle à nos engagements, nous nous sommes opposés à ce projet.

Pour mémoire, nous avions déjà dénoncé en janvier 2014 les projets de l’actuel maire, Souvenez-vous :

logementssociaux2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous disions déjà que (extrait du tract de janvier 2014) :

logementssociaux2014-2
Alors, oui, nous souhaitons avant tout préserver l’âme de Margency. Et c’est pour cela que ce projet de taille inhumaine à l’échelle de Margency n’est pas pour nous acceptable.

Avec toute mon amitié,

Fabien Bosc

Conseiller municipal à Margency

Synthèse du conseil municipal du 9 avril 2015

Veuillez trouver ci-joint le compte rendu officiel du dernier conseil municipal du 9 avril 2015:

Compte rendu du conseil municipal du 9 avril 2015

Le sujet le plus important de ce conseil municipal était l’avis sur le second Programme Local de l’Habitat interurbain.

Les élus de la minorité avaient « bossé » Ie sujet et avaient pu apprécié les presque 200 pages des diagnostic, orientations et programme d’action et c’est vrai qu’il y a débat.

Nous avons bien conscience que devant le manque de logements, nous devons tous prendre notre part à la construction. Nous avons compris la loi qui fixe à 70 000 le nombre de logement à construire pour la région, et donc à 440 par an pour la CAVAM pour 120 500 habitants.

Entre 1999 et 2009, on construisait déjà 450 logements par an et 490 par an entre 2006 et 2012 et 11 par an pour Margency. Notre part calculée par le rapport au nombre d’habitant (2865 par rapport à 120 500) est de 10.5 par an pour Margency.

Alors pourquoi n’avoir pas su défendre les habitants de Margency dans le PLHi et se voir imposer pour Margency un nombre de 15 habitations par an ?

Par ailleurs, il est indiqué que la CAVAM comptait en 2012 ; 10004 logements sociaux, soit 20 %. Dans ce domaine, pourquoi ne vouloir trouver les conditions de la mutualisation en allant, pourquoi pas ? Vers la fusion des communes qui nous permettrait d’optimiser la construction de logements sociaux et, de plus de faire des économies substantielles ?

Je n’ai pas trouvé dans cette étude les impacts des familles supplémentaires sur les impôts, sur nos infrastructures, sur nos transports et notamment sur nos écoles.

 

Avec toute mon amitié,

Fabien Bosc

Conseiller municipal à Margency